Réserver une table
Booking table
Réservation séminaire
Booking seminar room

Frédéric Simonin

Meilleur ouvrier de France et Chef Étoilé

Frédéric Simonin a débuté la cuisine à 15 ans en apprentissage à Saint Brieuc. Sa passion et son envie l’emmènent au titre de meilleur apprenti de Bretagne dès ses 18 ans.
Il débute alors son parcours professionnel comme commis de cuisine chez Ledoyen auprès de Ghislaine Arabian. Commence alors son ascension qui passe par des établissements de renommée tels que Le Meurice, Taillevent puis Le George V avec Philippe Legendre où il gravit tous les échelons.

Il prend ensuite le poste de second dans le restaurant de Ghislaine Arabian,  16 avenue Bugeaud, Paris 16ème. En 2002 lorsque qu’elle quitte le restaurant, Frédéric en devient naturellement le chef.

Le restaurant est rebaptisé le Seize au Seize, Frédéric a alors 27 ans lorsqu’il gagne sa 1ère étoile au guide Michelin.

C’est le début d’une longue série : En 2003 il est couronné par le prix spécial du jury des critiques gastronomiques puis en 2004, il est élu « Jeune Chef de l’année » par le guide Pudlowski.

La même année, toujours en 2004, Joël Robuchon lui demande d’être le chef de son nouveau restaurant de Paris « La Table de Joël Robuchon » ou là encore il obtient très vite sa 1ère étoile Michelin.
L’année suivante, le titre « Événement de l’année 2005 » lui est attribué par le guide Pudlowski.
En 2006, il gagne une 2ème étoile Michelin à la Table de Joël Robuchon et, choisi par le « Maitre », il part à Londres la même année comme Chef Executif, pour faire l’ouverture des restaurants Joël Robuchon.
Après seulement 4 mois d’ouverture, Il obtient une 1ère étoile, suivie d’une 2ème étoile au Guide Michelin.

Empreint de cette formidable expérience et cette réussite à grande vitesse, il ouvre son propre restaurant au 25 rue Bayen 75017 Paris, Le 7 avril 2010.

En 2011, il est couronné par le Guide Pudlowski « Chef de l’année » et obtient sa 1ère étoile au Guide Michelin après seulement une année d’ouverture.
Le guide Champérard 2012 le récompense en le nommant « Jeune chef de l’année ».

Autant de raisons qui ont motivé le choix d’Annabelle pour offrir à son restaurant la touche de classe supplémentaire.

À Savoir